Poésie sous plastique


Très droit de vote




Rebours, lenteur infinie
La mâle semi-ouverte enfin sur les grands espaces
Depuis si longtemps, on n'en croit pas nos cieux
Lui pour Soi se poursuit
Comme cherchant sans terme une obsédante victoire
Personne ne pose  la question
Sur quoi ?

Ils ont accordé le bulletin dans l'urne
Allongées depuis des lustres elles en baillent
Les voiles noués sur la bouche et ses chants secrets
Le Dieu des prophètes et des autres a omis son épouse au banquet
Il lui octroie de loin un signe de sa main
Dorée mais ferme

Vote et vote le droit de l'infâme
A se faire ailleurs que dans les retours de couches
Patiente et belle, soumise à fond
Elle tremble en reconnaissant son image
Disparue depuis les aubes dans la voix des sables
Et derrière le vide des cloisons.


L'Arabie Saoudite est composée d'hommes
Sachez-le.




Très droit de vote




Octobre 2011