Poésie sous plastique


La planète Bill Gates





 


Présent
Omniprésent
Actif jour et nuit
Au bien du monde
Dont tu dessines les contours
Envisages les futurs
Que tu achètes

Sourire de l’œuvre bienfaisante
Posée avec un smartphone fabriqué en Chine
Sur les épaules d'un Africain qui ignore tout de Davos
Générosité sans borne
De la possession

Qui 'a élu, garçon ?
Qu'à coup de milliards
Tu représentes l'humanité entière ici-bas ?
Qui t'a désigné pour nous sauver ?
Dans la fièvre vitaminée de tes bananes transgéniques ?

Ton pouvoir s'ils le connaissaient ferait vomir les plus affamés
Qui s'étend au-delà des frontières
Et que tu tiens en ta poigne globale de Dieu des monopoles
Tu choisis tes alliances, sous le sourire jaune des négociateurs
Elles exhalent le sulfure d'hydrogène

Tu mènes à la mort les essais, les vouloirs épuisés des petits peuples
En achetant leur savoir à coup de voiture en or
Homme du mensonge érigé en raison politique
Praticien des pots de vin saturés de pesticide
En secret, ta mégalomanie caritative nous fait la peau.
 
 








La planète Bill Gates



Mars 2016