Poésie sous plastique


A voté



En file, courbé, altier, musardant sous les ondées sans cœur
Petit peuple attentif
Ramassé en silence autour de ses vœux, trahi comme en règle
Besogneux à l'envie mais pas tout à fait présent aux annonces hyperboliques
La doyenne venue sur les ailes de son fauteuil électrique donner sa voix
Jetée comme un sort dans l'urne de ses dernières heures
Méticuleux et pressé, le petit peuple, il a ses mots à dire
Et les noms de son ultime représentant alignés côte à côte sont aplatis sous son attente
Pas l'or des plaines ni le tout à fait grandiose
Le vote
Mieux que les armes à gauche
Que les coups de chaud des factions unitaires
Les positions se sont mêlées, un peu
Et les volontés qu'elles soutiennent
Bon, bon,
Notre démocratie n'est pas rutilante
Mais sauf à briller des feux du diktat
Aucun effort ne l'est
A créer, a voté
La kinésithérapie des mauvaises pensées ne remplacera pas la santé
Petit peuple se maintient
Peu enthousiaste et songeur
Les couleuvres avalées n'ont étranglé que les abstentionnistes et les suicidaires
Les autres continuent de chercher la sortie



A voté






22 Avril 2012